Accueil > Inspirations Déco > Dispositifs de sécurité incendie : à chaque feu son extincteur

Dispositifs de sécurité incendie : à chaque feu son extincteur

dimanche 19 juillet 2020, par Gerard

Lutter efficacement contre un incendie exige la disposition d’un équipement adapté. Outre les mesures de sécurité que vous devez mettre en place, la disposition d’un extincteur s’avère indispensable. Cependant, pour acquérir l’équipement adapté, vous devez connaître les différentes catégories de feu.

Les feux de classe A

Les feux de classe A regroupent ceux qui sont générés par des combustibles solides comme le bois, le carton, le tissu et le papier. Cela inclut donc toutes les matières qui génèrent des braises après la combustion. Elles forment des flammes vives lorsque la combustion est rapide. Par contre, dans le cas d’une combustion lente, elles brûlent généralement sans flammes.

Ces feux couvent et, pour en venir à bout, vous devez utiliser un extincteur à eau, à poudre ou à mousse. L’extincteur à gaz n’assure pas un bon résultat étant donné qu’à un certain degré de température, le gaz, devenu du dioxyde de carbone, devient plus léger que l’air.

Notez que vous pouvez trouver des extincteurs design et efficaces sur https://www.safe-t.eu. Ce site fournit aussi divers conseils pour bien choisir le dispositif adapté.

Les feux de classe B

Cette catégorie comprend les feux générés par les solides liquéfiables ou les liquides inflammables. Ces derniers incluent, entre autres, les hydrocarbures, les solvants et les peintures. Les feux de classe B ne couvent pas, par contre, ils explosent. Cela implique que la combustion ne génère pas de braise.

Les extincteurs à gaz, à mousse et à poudre sont préconisés pour lutter contre les feux de classe B. Notez que l’extincteur à eau n’assure pas une efficacité optimale contre les feux générés par certains combustibles de cette catégorie.

Les feux de classe C

Connus également sous le nom de feux gazeux, les feux de classe C sont issus de gaz inflammables comme le propane, l’acétylène et le butane. Ces gaz se distinguent surtout par leur caractère explosif. L’explosion peut être violente et peut générer des conséquentes particulièrement graves en fonction de la quantité et des caractéristiques du combustible.

Étant donné les particularités de ces feux, ils ne peuvent être éteints qu’avec des extincteurs à poudre.

Les feux de classe D

Les feux de classe D figurent également dans la catégorie des feux les plus dangereux. Ce sont des feux de métaux qui émettent de l’hydrogène et provoquent d’importantes explosions. Leurs combustibles sont généralement présents dans le milieu industriel. Ils comprennent la poudre de phosphore, de titane, de sodium et d’aluminium.

La lutte contre les feux de cette classe est principalement réservée aux professionnels. En effet, elle requiert l’utilisation d’un dispositif à poudre spéciale.

Autres catégories de feux à connaître

Au-delà de ces 4 classes de feux, il existe d’autres catégories à ne pas négliger. Tel est le cas pour les feux de classe E. Le court-circuit et la surtension électrique sont leurs principales causes.

La catégorie F est connue sous le nom de feux de graisses ou feux d’huiles. Même si elle peut constituer une catégorie à part, elle est souvent incluse dans la catégorie B.

Plan du site